Français

L’évidence scientifique est l’un des piliers sur lesquels a étéfondée la médecine moderne. Cela n’a pas toujours été le cas: pendant longtemps les traitements médicaux ont été appliqués sans avoir vérifié au par avant leur efficacité et leur sécurité. Bien que certains ont été efficaces, d’autres ont eu des conséquences désastreuses.

Ainsi, au moment où l’humanité cumule le plus de connaissances scientifiques, il existe encore des pseudosciences qui prétendent se faire passer pour des disciplines proches a la médecine et distribuer leurs produits aux patients, sans en avoir démontré aucune efficacité ni sécurité.

Les signataires de ce manifeste, des professionnels de la santé et d’autres branches de la science, des journalistes et autres, sont conscients du fait que leur responsabilité, à la fois juridique et éthique, est de fournir aux patients les meilleurs soins possibles pour assurer ainsi leur santé. Par conséquent, l’annonce dans les médias de l’ouverture d’un processus de réglementation et d’approbation des médicaments homéopathiques nous préoccupe en tant que professionnels de la santé, scientifiques et citoyens, et nous oblige à prendre des mesures. Les déclarations de la Directrice de l’Agence Espagnole des Médicaments t ProduitsSanitaires (AEMPS) qui a affirmé que “tous les médicaments homéopathiques ne doivent pas démontrer son efficacité” et que “leur sécurité ne doit pas être démontrée par des essais cliniques spécifiques” ne servent qu’à augmenter notre préoccupation.

Par conséquent, nous demandons:

Que les traitements n’ayant pas démontré, grâce à des essais cliniques reproductibles, une efficacité et une sécurité au moins supérieure à celle du placebo, ne soient pas approuvés. La réglementation des soi-disant “médicaments” homéopathiquessans indication thérapeutique représente une grave contradiction qui doit être refusée. Si le produit n’as pas d’indicationthérapeutique, pourquoi le prescrire?

Que l’AEMPS empêche la commercialisation et retire du marché tous les médicaments, quel que soit leur genre, qui n’ont pas démontré une efficacité supérieure à celle du placebo et ceuxdont leur utilisation provoque chez le patient des effets indésirables disproportionnés.

Que le ministère de Santé, des Services Sociaux et Égalité, ainsi que d’autres autorités sanitaires poursuivent en Justice les entreprises qui affirment que leurs produits possèdent des propriétés curatives ou bénéfiques pour la santé sans en apporterune évidence scientifique à ce sujet.

Que le Conseil Général du Collège Espagnol de Médecins etl’Organisation Médicale, reprouvent, conformément à l’article 26 de leur Code déontologique, aux médecins qui prescrivent des traitements sans évidence scientifique démontrée.

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s